Négociation annuelle obligatoire 2018 soldée ! ! ! !

En ce premier jour des soldes la direction d’ENGIE AXIMA représentée ce jour par Mr De Peretti et Mr HUGUET, nous propose avec difficulté 2 pauvres % d’augmentation en moyenne promotions incluses, ce qui signifie que nous ne sommes même pas certain d’avoir l’identique de l’année dernière, soit 1,7 % (avec au minima 15 euros).

Pas d’évolution donc, pire une régression !

Il est regrettable que 223 de nos collègues soit encore en dessous de 1850 euros brut, nous avons demandé un réajustement de leurs salaires ! REFUS DE LA DIRECTION qui nous a rétorquée avec ironie lors de la précédente réunion : « Qu’avec 15 EUROS PAR AN de talon dans 10 ans ils y seraient ! » C’est inadmissible d’entendre ce genre de propos ! ! !

Pour les trois journées enfant malade, la direction refuse catégoriquement ! ! !

En l’état, la CGT refusera de signer cette NAO qui sont trop faibles par rapport à l’attente des salariés, et vis-à-vis des résultats de l’entreprise.

Seule ouverture de la direction concernant nos revendications, un rehaussement de 0,50 centimes d’euros pour le lavage hebdomadaire des bleus de travail ! Bien trop faible pour obtenir notre approbation !

D’autre part nous avons tenté un rapprochement intersyndical pour contrer la direction qui se solde par un échec : refus de la CFDT, sans réponse aujourd’hui de la CFTC. Seule la CFE-CGC semble intéressée.

Pour finir sur la même lancée, nous déplorons grandement le manque de communication à la CGT de l’heure précise de la réunion par la direction, alors qu’elle l’a communiquée aux autres organisations syndicales ! ! !

OU EST LE DIALOGUE SOCIAL TANT PRÔNÉ PAR LE GROUPE ET PAR NOTRE DIRECTION ?

 

CES NAO METTENT EN EXERGUE LE MANQUE DE RECONNAISSANCE DE VOTRE INVESTISSEMENT AU QUOTIDIEN ! ! !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *